Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de loipri

Histoire de Famille PRIOU

26 Juillet 2011 , Rédigé par loipri Publié dans #Partenté Loic15

Joséphine PRIOU : Joséphine Marie 1895-1985 fille de Mathurin Ier Joseph, Héritier de la Branche Ainée PRIOU (St Julien de Concelles 44) et Marie-Anne MOREAU

Intervewue de Tante Joéphine par Philippe PRIOU (branche Auguste) Philippe fils d'Auguste et Yvonne LEBEAUPINle 16 mai 1985 à l'hôspice de Vertou :


-Philippe : Tu te souviens l'autre jour quand on parlé de la famille COUPRIE, alors est-ce que tu serais d'accord pour qu'aujourd'hui on essaye d'en parler un petit peu plus ? J'ai apporté mon livre, tous tes souvenirs sont encore là ?

-Joséphine : J'espère, mais tu sais à mon âge...

-Philippe : Alors tu dis que la tante aimée Emérence Julienne 1834-1904 Emérence Julienne Soeur Gaëtanqui étéit religieuse, n'est pas sur le registre GARNIER ?

 

-Joséphine : Autant que je puisse m'en rappeler, mais après je croyais que c'était la plus jeune, et puis depuis... parcequ'un jour Bernard m'avait fait enregistrée, un conversation, et j'ai cru remarqué que c'était pas la plus jeune qui manquait, c'était la 3è la tante Marie... Marie 1839-1920 fille de Pierre IV, Héritier de la Branche Ainée PRIOU (St Julien de Concelles 44) et Emérence Renée (Moura) MAURA

-Philippe : Tu as dit l'autre jour que c'étaient 2 qui manquaient : la tante Aimée qui était relieuse à La Salle de Viais, et la tante Marie...

-Joséphine : Mais il faudrait avoir l'arbre généalogique de Mr GARNIER pour vérifier tout cela...

-Philippe : Nous on a pas reproduit tout l'arbre généalogique de Mr GARNIER, mais on a simplement noté : mon père, son père et sa mère, le père et la mère de ton frère, ainsi de suite, on a pas vu toute la famille, mais ce que je voudais aujourd'hui, c'est te dire les noms qu'on a trouvés, et ce qu'ils te rappellent... J'ai apporté l'arbre généalogique de ce que Daniel recherche, car tu te rappelles qu'on s'est partagé le travail : Alors à partir de nos parents, il y a 4 grands parents, Daniel recherche la ligne PRIOU, donc ton frère, Annick recherche la ligne GAUTIER c'est à dire la mère de maman, Alain recherche la ligne LEBEAUPIN (grand-mère PRIOU), et puis Bruno recherche la ligne LEBEAUPIN (le père de maman)... Alors je suis venu plutot pour ce qui concerne Daniel, les PRIOU. Pour le moment je vais te dire des noms et puis tu vas me dire ce que tu en sais, des petits détails dont tu te souviens, mais je voudrais pas que ça te casse la tête, ni vous Mme LABIAL...

-Joséphine : Je ne suis pas fragile à se point là !

-Philippe : D'autant que je vous prend au pied levé, vous aviez peut-être autre chose de prévu,

-Joséphine : Non, je viens de passer la radio, et puis, ça été une petite corvée, mais c'est fini...

-Philippe : Vous mangez à quelle heure ?

-Joséphine : à 6h00

-Philippe : Vous partez donc vers 6h moins le quart ?

-Joséphine : Moins 5 !, moins 3, moins 2 !

-Philippe : Si Non, non, pas du tout !

-Philippe : Donc je te dis des noms, et puis tu essayes de me les préciser...

-Joséphine : Si c'est bien je te dirais oui...
-Philippe : Alors je vais en même temps prendre mon livre sur lequel j'ai pris des renseignements...Ton papa qui s'apelle mathurin Joseph qui est né à La chevrue... Mathurin 1845-1936 Mathurin Ier Joseph Joseph

-Joséphine : C'est ça le 20 mars 1845, je crois...
-Philippe : Ecoute moi j'ai le 18 mars, mais on va put être pa schicané sur 2 jours...
-Joséphine : Ou est-ce que tu as pris ça ?
-Philippe : sur les registres...
Joséphine : C'est plus surt que moi, tu vois... à 2 jours près
-Philippe : Il était laboureur à La Nicolière au moment de son mariage...
Joséphine : Mon père à moi ? ah non ! et bien quand il s'est marié, il était garçon à La Nicolière dans la Famille MOREAU
-Philippe : Chez Charles MOREAU, Charles 1815-1870 fils de François et Jeanne Mariec'est ça... laboureur à La Nicolière au moment de son mariage...

-Joséphine : C'est ça !
-Philippe : Il était fils de Pierre Pierre 1809-1889 Pierre IVet Emérence renée MOURA, Emérence Renée (Moura) 1812-1896 fille de René et Renée Emérence LAMBERT

-Joséphine : Oui
-Philippe : Tu m'as dit que c'était peut-être MAU ou MOU ?
-Joséphine : Je croyais que c'était MAURA, mais tu sais...
-Philippe : Le registre dit que ce serait MOURA, mais en ce qui concernent les noms, il y a parfois des variantes
-Philippe : Est-ce que tu rapelles la date de son mariage à peut près ?
-Joséphine : Le 13 juin 1871...
-Philippe : J'ai le 10 juin 1871...
-Philippe : Le registre GARNIER dit qu'il est allé à La Nicolière en 1873 à La Chevrue de 1876 à 1895...
-Joséphine : Si il a quitté La Nicolière en 1873, il est rentré tout de suite à La Chevrue
-Philippe : Peut-être à La nilcolière de 1873 à 1876, à La Chevrue de 1876 à 1895 ?
-Joséphine : Ecoute, il s'est marié en 1871, il est resté à La Nicolière juqu'à la fin du Bail de la Famille MOREAU, mais je ne sais pas exactement la date...Je crois que mon frère Louis Louis Marie 1876-1964 fils de Mathurin Ier Joseph, Héritier de la Branche Ainée PRIOU (St Julien de Concelles 44) et Marie-Anne MOREAU est né à La Chevrue le 14 janvier 1876, donc ils étaient à La Chevrue dès avant 1876...

Nous sommes venus à La Nicolière, moi j'avais 5 ans, en 1900...

-Philippe : Moi j'ai : Il est à La Nicolière en 1903...
-Joséphine : Alors ça je peux te le préciser, parce que moi j'avais 5 ans, je me rapelle parfaitement du déménagement de La Chevrue à La Nicolière à La Toussaint 1900...
-Philippe : Et puis il est mort à La Foresterie chez Marie Marie Joséphine 1878-1951 fille de Mathurin Ier Joseph, Héritier de la Branche Ainée PRIOU (St Julien de Concelles 44) et Marie-Anne MOREAU

-Joséphine : C'est ça
-Philippe : Il est mort à l'âge de 91 ans, le 12/12/1936,
-Joséphine : Je croyais que c'était le 13...Je crois que c'est le 13/12 qu'il est mort...
-Philippe : Voilà pour Mathurin Joseph, dont tu m'as dit l'autre jour de son mariage avec la Fille MOREAU Marie-Anne 1852-1904 fille de Charles et Anne-Marie COUPRIE, et l'histoire de Mr PANNETON Georges François Henri (Frère de Lait) 1852-1931 fils de François Ernest, c'est qui avait fait ça...

-Joséphine : J'ai entendu...Cette ferme de La Barrière, ha j'aime point de jeune ménage comme ça, mais j'ai entendu dire que vous alliez vous marier avec la fille MOREAU, si c'est vrai je ne peux pas vous la refuser...
-Philippe : Est-ce que c'était quelque chose qui était bien vu ou habituel que l'ouvrier se marie avec la fille du patron ?
-Joséphine : Ma Grand-Mère MOREAU (Anne marie COUPRIE) Anne-Marie 1827-1893 fille de Louis et Marie Françoise SALMONavait été demandée comme nourisse de Mr PANNETON, qui était un fils unique, premier de la famille mais il n'y en pas eu d'autres, et ma mère avait je sais pas te le dire au juste, je ne sais pas quand Mr PANNETON est né, en ce temps là c'était le régime des Seigneurs, et la Famille PANNETON avait jeté les yeux sur ma gand-mère pour être la nourisse de leur fils, et il fallait y passer, j'ai dit à mon père, mais enfin elle aurait été libre de refuser tout de même, elle était leur fermière, mais mon père a dit : "ça aurait été risqué d'être mis à la porte à la fin du bail" c'était terrible, elle parti à contre coeur, parce qu'elle croyait ne pas pouvoir faire autrement, mais elle a eu tellement de chagrin de laisser sa petite fille qui avait je ne peux pas te dire, 5 ou 6 mois en ce temps là, les mères nourissait jusqu'à 14 mois...

-Philippe : C'est donc Anne MOREAU ?
-Joséphine : Ma Mère Marie Anne, c'est sa mère Anne COUPRIE, et puis au bout de 15 jours elle avait perdu toutson lait par le chagrin et ils ont été obligés de constater et il l'on rendu à sa fille, mon père m'a dit que le médecin l'avait soignée et que son lait est revenu, ça m'atonne mais il me l'a dit, et la Famille PANNETON a toujours eu égards vis à vis de la famille MOREAU qui avait tout de même accepté, et il a toujours appelé ma mère sa "Soeur de Lait"...
-Philippe : C'était peut être une vengeance qu'elle avait coupé son lait ?
-Joséphine : C'était indépendant de sa volonté... J'avais une lettre là, je l'ai là encore, j'aurais pu te la montrer, quand ma mère est morte, on était tenu de prévenir Mr PANNETON, on a envoyé une dépèche, il n'y avait pas de moyens de communication comme aujourd'hui, ni voiture, ni bicyclette, on avait envoyé une dépèche Boulevard de Delorme où il habitait, et quelques jours après, on a reçu une réponse de Londres, il était à Londres, et cette lettre est un peu édifiante... J'ai tenu à la conserver...
-Philippe : C'était à la mort de Marie anne ta maman, la soeur de lait de Mr PANNETON, qui est morte assez tôt...
-Joséphine : Elle est morte à 52 ans le 23 juin 1904 à La Nicolière, après un bien longue maladie,
-Philippe : Ba toi tu n'étais pas bien vieille à ce moment là !
-Joséphine :J'avais 9 ans, et puis Mr PANNETON était venu faire une visite avant de repartir à Londres, et il avait pas dit qu'il s'en allait à Londres, et il avait trouvé que c'était out de même une détresse chez nous, ma soeur Marie était mariée, elle attendait Marie AUDRAIN Marie 1904-1968 fille de François et Marie Joséphine PRIOUsa première fille qui est née juste 1 mois après la mort de ma mère... et ma mère était tellement fatiquée, il fallait passer des nuits, il y avait une bonne, car on a été obligé de prendre une bonne quand ma soeur s'est mariée, alors on pouvait pas demandé à la bonne de passer les nuits, car elle travaillait toute la journée, alors Mr PANNETON s'était rendu compte de la détresse dans la maison, il a envoyé une religieuse garde malade de l'ordre de St Etienne de Montluc qui était un congrégation de la "Emayas" pour lequel il y avait un petit dispensère Bd Delorme, il a envoyé une bonne soeur qui a été 8 à 10 jours peutêtre, elle passait des nuits, et puis le matin elle venait à la messe à Vertou, je la trouvais en allant à l'école, qui revenait de la messe, elle se couchait en arrivant à La Nicolière, elle pouvait pas retourné à Nantes, et puis l'après midi elle se promenaitun peu dans le jardin, et puis elle repassait toutes les nuits auprès de ma mère, alos c'était quand-même un geste de la part de Mr PANNETON.

-Philippe : C'est indiscret de te demander ce qu'avait ta maman ?
-Joséphine : Je ne l'ai jamais su absolument, car au dabut du siècle les médecin ne disaient pas le nom des maladies, je l'ai demandé, moi j'avais 9 ans, je ne pouvais pas savoir, je l'ai demandé à ma soeur tout de même, qui était mariée, et qi avait 25 ans, alors elle m'a dit, ça je m'en rapelle bien, ma mère avait de l'albumine, une dose d'albumine... je l'ai vu dans des crises, je crois que se sont des crises "d'éclansie", et c'est terrible, c'est comme des crisesde nerfs, elle était d'une faiblesse extrème, elle était pâle, elle pouvait à peine travailler quoi... Elle travaillait par intermitence, et la faiblesse s'était porté"e dans sa vue, et un jour le médecin l'avait envoyée à l'hôtelDieu pour se faire soigner les yeux, et un jour ma soeur a vu l'occuliste qui l'avait soignée, il lui dit ce qu'il pensait des yeux de notre mère, il lui a répondu : Je suis très étonné que le docteur HARDY l'ai envoyé se faire soigner ici, parce qu'oil sait rès bien ce qu'elle a, ce qu'elle a dans les yeux, c'est un signe précurseur de sa fin, oh je ne peux pas vous dire qu'elle va mourrir tout de suite, elle peut vivre 1 an, 18 mois pas d'avantage, et bien elle est morte environ 15 mois après ce diagnostique, et ma soeur était très suffoquée, elle ne s'attendait pas à ça, et elle n'a pas osé lui a demlandé mais quelle maladie a-t-elle ? et depuis tu sais que j'avais passé pendant les cures de ta tante Jeanne, tu sais qu'elle prenait des cures à Nieul Delorme, et j'allais passé les 3 semaines avec elle, rue du Gal Bedot, et ta grand-mère (Marie LEBEAUPIN) Marie 1883-1970 mère d'Auguste PRIOU a été au courant de la maladie de ma mère à moi, elle avait déjà 12 ansdeplus que moi, elle était adulte, elle était donc, la nièce de la famille LANDAIS), et elle m'a dit ta grand-mère, pour moi ta mère est morte de la leucémie.c'était un peu après la mort de Tonton Louis, qui est mort de leucémie lui aussi, bah elle avait raison. Je me rappelle avec de saignement de nez qui duraient des journées entièresn, et c'est déjà un caractéristique de la leucémie,

-Philippe : Alors toi tu avais donc 9 ans à la mort de ta mère...
-Joséphine : j'avais eu 9 ans au mois de mars, et puis elle est morte au mois de juin...
-Philippe : Vous êtes resté à La Nicolière à ce moment là ?
-Joséphine : Tout a continué...je me rapelle parfaitement de la mort de ma mère : C'était vers 8h00 le matin qui fait 10h00 à notre heure solaire d'été, j'avais trouvé un petit oiseau tombé du nid, j'étais à le caresser, et puis Francis mon frère François Joseph Marie 1889-1968 François Joseph Marie Francis est venu me chercher, il a dit : "il faut que tu rentres à la maison, maman va mourrir" et puis... j'entendais ça biensûrt tous les jours, je suis partie, il m'a pris par la main, nous sommes rentrés tous les deux, mon pere pleurait silencieusement, et nous a dit : "mes pauvres enfants, vous n'avez plus de mère", j'ai vu la soeur penchée sur elle, qui devait lui fermer les yeux, je ne voyais pas trop ce qu'elle faisait, ce jour là elle n'avait pas du aller à la messe, car c'était la fin...

-Philippe : Ta maman donc Marie-Anne était la fille de Charles et Anne COUPRIE...
l'autre jour tu m'as dit que Anne COUPRIE venait sans doute de haute Goulaine, j'ai regardé mon livre, et j'ai vu qu'elle était né aux Mortiers aux Mortiers en 1827...

-Joséphine : Donc c'est à Vertou ?

-Philippe : Son père qui s'appelait Louis COUPRIE, Louis 1781-1844 fils de Louis et Perrine ROSIER est né en 1881 mais je ne sais pas où, j'ai mis rechercher d'après Tante Joséphine à Basse Goulaine,

 

-Joséphine : Je ne peux pas te le certifier, parceque je n'ai pas été absolument renseignée la dessus, ils se sont peut-être mariés à Haute Goulaine ? ou établis à Haute Goulaine ?

-Philippe : Louis COUPRIE qui était marié avec Marie-Françoise SALMON, Marie Françoise 1788-1855 fille de Michel et Marguerite CESBRONest ce que ça te dit quelque chose ce nom là ?

 

-Joséphine : Mais oui ! Mais oui ! parfaitement !

-Philippe : Alors elle est née à Haute Goulaine

-Joséphine : Oh comme ça m'étonne, c'est pas possible ? le Salmons ? nés à Haute Goulaine ? Je croyait qu'elle était de la région de Challans (85)...

-Philippe : Le père de Marie Françoise, Michel SALMON Michel 1754-1814 fils de Pierre et Gabrielle HAOUIS qui était marié avec Marguerite CESBRON, était laboureur à Haute Goulaine au moment de son mariage à La Basse Lande, décédé à Haute Goulaine à La Basse lande en 1814...

 

-Joséphine : C'est possible...

-Philippe : Tu vois que ça remonte pas mal hein ! Bon marie-Anne MOREAU ta maman, Charles et Anne COUPRIE, Louis COUPRIE et Marie Françoise SALMON, dont tu te rapelles le Nom, Michel SALMON le père de Marie Françoise SALMON donc mort en 1814...

-Joséphine : Je sais que les SALMON ( les frères de mon arrière-grand-mère étaient établis du côté de Challans marchands de bestiaux, marchands de cheveaux et qu'ils ont ramassés une petite fortune...
Mais ils peuvent bien venir de haute Goulaine après tout...

-Philippe : Les Parents SALMON seraient venus tu penses de Vendée ?

-Joséphine : Je croyais, parce que tu sais que nous avions un tante une soeur de ma Mère qui était à Montaigu... Célestine Jeanne Anne 1858-1914 fille de Charles et Anne-Marie COUPRIE

-Philippe : Chez qui tu es allée ?

-Joséphine : Oui, et elle était donc chez des cousins, c'était une demoiselle SALMON Mathilde Joséphine 1824-1873 fille de Michel Gabriel et Thérèse Constance GAUTIERqui était mariée un Mr CHOIX qui venait du Béarn, il était bourrelier, il n'avait pas beaucoup de travail là bas où il était, il était venu dans la région Nantaise, il s'est installé à Montaigu, et il avait un commerce là, c'était un bon bourrelier, un bon travailleur, et il a fait de bonnes affaires...Il était marié avec une demoiselle SALMON

 

-Philippe : Une soeur de ton arrère grand-mère ?

-Joséphine : Probablement... Oui parce que ma grand-mère MOREAU était une cousine germaine de Mme CHOIX de Montaigu... C'est ça ! C'est ça ! Anne-Marie COUPRIE est une cousine de Mathilde Joséphine SALMON.(1 lien de parenté: cliquez ici).

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;m=RL;p=michel;n=salmon;l1=2;p1=mathilde+josephine;n1=salmon;l2=2;p2=anne+marie;n2=couprie;oc2=3

-Philippe : Donc ta Grand-mère Anne MOREAU COUPRIE, était une cousine germaine des SALMON CHOIX, c'était une fille SALMON qui était mariée avec un Mr CHOIX, c'était donc une fille d'un frère de ta arrière grand-mère ?
-Joséphine : C'est ça ! c'est ça ! Il y avait un oncle que j'ai pas connu, moi juste entendu parlé, de Mlle CHOIX, 
o Mathilde Julie CHOY 1844-1917qui avait agit bien maladroitement, car il y avait 2 Dlles CHOIX, o Marie Célestine CHOY 1852 & ? BIBARD ca 1850couisnes issues de germains à ma tante (Célestine) quiâetait chez eux, et quand le père est mort, j'avais bien entndu ma tante (Célestine) l'avait bien soigné, il lui avait dit "ma petite célestine, reste avec ta cousine", il sentait qu'ils avaient la folie des grandeurs, et sentait qu'ellen'était pas capable de débrouiller toute seule, c'était une demoiselle, mais... "oh ma petite Célestine reste avec ta Grand-Mère"... Elle avait une soeur qui était mariée avec un BIBARD des Herbiers, je ne sais pas ce qu'ils faisaient,ils sont partis à Paris, ils ont eu une très nombreuse famille (8 enfants), c'est déjà pas mal ! Ils ont réussis à leur faire des situations, mais ils n'étaient pas si riches que ça. Quand le Père CHOIX est mort, celle de Paris a dit : "Je vends ma part", il y avait un beau petit bien ; et l' oncle de Challans, qui était marchand de cheveaux, Médéric Antoine Gabriel 1826 fils de Michel Gabriel et Marguerite Antoinette BRUYÈRE a dit à sa nièce "Tu vas tout de même pas laisser vendre le bien de ton père, c'est à toi de racheter ça", Elle s'est endettée et n'a jamais pu s'en tirer, si bien que ma tante Célestine aété des années et des années à la servir pour rien du tout ! Il est venu un jour où elle était tombée malade, ma soeur m'a dit : elle est malade d'inquiétude, de voirses affaires pérécliter, et puis ma tante en était tout de même la victime, alors ils ont fait des affaires devant le notaire, elle lui avait donné tout ce qu'elle avait, Il y avait des terres, une maison à Montaigu très importante,trèsgrande, vieille, mais ils ont monté une épicerie, elles vivaient là toutes les deux. J'allais y passer des vacances après la mort de ma mère... Cette demoiselle CHOIX avait 15 ans de plus que ma mère, heu ma Tante, elle pensait mourrir avant sa cousine, et bien c'est ma Tante qui est morte la première...Mais les choses étaient faites régulièrement, c'étaient nous qui étions les héritiers, et puis il y a eu des petits ennuis, elle n'a pas été très adroite cette demoiselle CHOIX... Tante Célestine est venue mourrir à La Nicolière chez Pierre, Pierre Marie Louis 1884-1957 fils de Mathurin Ier Joseph, Héritier de la Branche Ainée PRIOU (St Julien de Concelles 44) et Marie-Anne MOREAU il était allé la voir un jour, on savait qu'elle était fatiguée, moi j'étais à La folie chez ma soeur, il venait d'y avoir une naissance, et puis on avait besoin de moi, j'avais été un peu à Montaigu aussi, enfin un jour Pierre va à Montaigu voir comment ça allait, il lui avait trouvé si mauvaise mine, il l'a trouvé si fatiquée qu'il lui dit : "Tante, venez un peu chez nous pour vous reposer", là bas elle n'en pouvait plus, il fallait qu'elle travaille.. Alors elle venue le 26/04/1914, mon père est allé la chercher à Montaigu, il est passé à La Folie, ma soeur était mariée à La Folie, quand elle s'est mariéeelleétait en ferme à La Folie, et Marguerite (de la rue du chapeau Berger)   Marguerite fille de François et Marie Joséphine PRIOU était sur le point de naître, si bien que mon père passait après la messe pour aller prendre le train à la gare de Vertou,le docteur HARDY était là, il (Mathurin) dit "Je ne sais pas si je dois m'en aller ?", le Docteur lui répondit : "ah, allez donc, tout va très bien, tout va pour le mieux, quand vous serez revenus ce soir, vous aurez un petit fils ou une petite fille"...

... coupure de son...

-Joséphine : Ma grand-mère COUPRIE devait avoir 2 soeurs : une qui s'est mariée avec 1 BRANGER, Marie Henriette 1814-1900 fille de Louis et Marie Françoise SALMON de Beautour probablement, par là, mais non... mais si ! mais si ! oui c'est ça ! une autre mariée avec 1 QUIRION, Jeanne 1822-1897 fille de Louis et Marie Françoise SALMON de La Ville au Blanc, et puis ma grand-mère, ça faisait donc 3, c'est out ce que j'ai comme connaissances...

-Philippe : Est-ce que tu aurait entendu parler du père de ta grand-mère, donc te ton arrière grand-père Louis COUPRIE Louis 1781-1844 fils de Louis et Perrine ROSIER

-Joséphine : Pas du tout !

-Philippe : Louis COUPRIE serait né en 21/09/1781 avant la révolution, Laboureur à La Ville au Blancen lan VIII de la Révolution, Jardinier aux Mortiers, et marié en 1813, décédé aux Mortiers en 1844 où il était Laboureur, il était marié avec Perrine ROZIER ? Perrine ca 1752-/1813 fille de Jean et Julienne CHAMPIN

-Joséphine : J'ai entendu parlé des ROZIER, des cousins ROZIER? mais je les ai pas connu... C'est certain que j'en ai entendu parlé, j'était la plus jeune de la famille moi, alors... Mon père se racontait facilement, mais...

-Philippe : C'est celui dont ut m'as dit l'autre jour qu'il était un peu poête ?

-Joséphine : ah non, c'est mon grand-père (Pierre PRIOU) Pierre 1809-1889 Pierre IV qui étéit "poête", le père de mon père...

-Philippe : C'était donc lui qui était marié avec Emérence Renée MOURA, est-ce que tu sais de qui elle étaitla fille ?

-Joséphine : Rien du tout, rien du tout de ce côté là !

-Philippe : Sa mère s'appelait Renée Emérence LAMBERT Renée Emérence 1769-1840 fille de René et Julienne PAQUEREAU

-Joséphine : C'est possible, je n'en ai jamais rien entendu dire...

-Philippe : Du coté de la Famille PRIOU, alors, ton grand père Pierre PRIOU ?

-Joséphine : Il ne savait probablement ni lire et écrire, mais j'étais entendu dire à mon père qu'il avait une voisine qui buvait un bon coup...mais sa famille ne voulait pas l'admettre, les voisins le savait bien, un jour elle tombée ivre morte dans sa place, on la ramassé, et on a prié les voisins d'aller chercher le prêtre et le médecin, parcequ'elle était à l'article de la mort, alors mon grand père avait une chanson là dessus, il y avait un voisin (on donnaitdes surnoms bien souvent aux uns et aux autres) qui portait la barbiche probablement :

"La Barbiche s'en va grand train chercher prêtre et Mécecin..." mais je ne me rapelle plus... Mon père savait un peu ça, mais moi non ... Le médecin est arrivé le premier, et ce n'était pas rien, il n'y avait pas de route en ce temps là, c'était des chemins défoncés surtout, et puis c'était l'hiver, et il y avait 3 kms à Vertou pour aller chercher le médecin, et il était furieux, parcequ'il s'était rendu compte que s'était pour une ivrognesse qu'on l'avait dérangé ! alors elle a repris un peu connaissance pendant qu'il était là, elle lui a demandé : "ah M'sieur j'pourrais t'y m'lever ?", "Restez là 15 jours si vous voulez" c'est tout ce que je me rappelle, et un air assez vers...

-Philippe : Ton Grand Père Pierre PRIOU était né à St Julien de Concelles ?

-Joséphine : en 1809,

-Philippe : Tu te rapelles comment s'appelait son père ?

-Joséphine : Non

-Philippe : Il s'appelait Pierre aussi,  Pierre 1770-1813 Pierre III d'après ce que disent les registres GRANIER, qui était marié avec Marie PIOU, Marie 1776-1837 fille de Pierre et Julienne BOUQUET Ton Grand-père Pierre PRIOU a été à Haute Goulaine, La Chevrue, La Basse Cantrie, La Chevrue, La Basse Cantrie,

-Joséphine : Je ne sais pas, Il est mort en 1889 à La Chevrue...et moi j'étais de 1895, alors...

-Philippe : Tu te rapelles où il est mort ?

-Joséphine : à La Chevrue

-Philippe : Non à La Basse Cantrie

-Joséphine : On appelait ça la Chevrue, je sais bien la maison où il est mort, c'est une maison à droite dans le chemin de La Chevrue à La Basse Cantrie...Nous on a toujours appelé ça La Chevrue, mais il se peut qu'ils avaient appeléðca La Basse Cantrie en temps là...

-Philippe : Du côté des MOREAU, le mari de ta grand-mère Anne COUPRIE, s'appelait Charles,Charles 1815-1870 fils de François et Jeanne Marie il était le fils de François MOREAU, François 1779-1857 fils de Jacques et Madeleine PINEAU et de Jeanne MOREAU, Jeanne Marie 1786-1815 fille de Gabriel et Marie TINIERE ils s'appelaient du même nom !

-Joséphine : Mon arrière grand-mère Jeanne est morte à la naissance de mon grand-père,

-Philippe : Jeanne MOREAU est morte à Haute Goulaine en 1815...

-Joséphine : Voyons... Mon Grand-Père MOREAU est mort en 1869... à La Nicolière

-Philippe : Il est mort en 1870 à La Nicolière à l'âge de 55 ans... Charles était fils de François et Jeanne MOREAU en première noce, François a du se remarier après,

-Joséphine : Il s'est remarié avec une Jeanne JUGE, Jeanne 1829-1920 mère de François MOREAU de La Verrie, que j'ai bien connue...Elle même morte très agée, c'était donc une arrière grande tante à moi...

-Philippe : Par alliance donc...

-Philippe : Je me souviens quand j'allais aux marais de La Bannodière à Haute Goulaine avec Tonton Marcel, il y avait des MOREAU qui habitaient là pour lesquels qu'ils étaient plus ou moins cousins ?

-Joséphine : Ca devait être du côté de Jeanne JUGE la 2è femme de mon grand-père François MOREAU ?

-Philippe : Le père de ton arrière grand-père François MOREAU s'appelait jacques MOREAU, Jacques 1740-1810 fils d'Antoine et Jeanne (Marie) marié avec Madeleine PINEAU, Madeleine 1751-1820 fille de Julien et Jeanne BRELET  leur fils François était né en 1779...Je t'ai fait voyager dans le temps...

-Joséphine : J'étais la plus jeune de la famille, mon frère Joseph avait 22 ans de plus que moi, lui a connu les cousins de mes parents, et puis après la mort de ma mère, mon père ne voulait plus voir personne. Il n'y avait pas de moyens de communications, pour aller au Loroux Bottereau, ou à St Julien de concelles, il fallait y aller à pied ! ou bien il fallait avoir un cheval ou une charette, alors mon frère a eu un cheval et une cariolle quand il s'est marié...

-Philippe : De ce fait là tu penses que vous avez un peu renfermés ?

-Joséphine : Très ! Il y avait même dans la commune... Mon père avait été marguillier, ça créé un lien d'amitié presque comme de parenté... Ils étaient 2 Marguilliers, c'était un PICHAUD de La Garenne, c'était aux alentours de 1897, par là... une année de marguillier, les familles se recevaient, un jour chez l'un un jour chez l'autre, ou quelque fois dans l'année, et à partir de la mort de ma mère, je me souvient une fois j'avais trouvé le père PICHAUD, j'était avec mon père, il dit : "On ne se voit plus ! Viens donc avec ta petite un jour chez nous !" Mon père a répondu : "Non, tu sais quand on a perdu sa femme..." Il était déjà pas jeune, il avait déjà 69 ans... Des cousins... Il en est venu un, je me rapelle, je crois que c'était un cousin germain, c'était un PRIOU,Pierre François 1853 fils de François et Anne GALLON il était venu de Nantes, il était venu à La Nicolière, ma mère était morte depuis queques mois, alors il a dit à mon père " Bah mon pauvre gars, j'ai eu plus de chance que toi, j'ai perdu ma femme, et puis je suis resté tout seul avec ma fille... une fille qui s'appelait Marguerite" Marguerite Françoise 1883 fille de Pierre François et Victoire GIRAUD Puis j'ai jamais plus entendu parlé d'eux...

.../... coupure .../...

-Joséphine : Jean PRIOU du petit bois Jean fils de François Joseph Marie et Marie Benjamine Félicitée BOUYERa gardé des relations avec ses copains Soldats d'Algérie, ils se réunissent une fois par an pour un repas d'amitié, c'était leur capitaine qui les avaient insité à se réunir, et il les accompagnait quelque fois dans leur repas, et il y a 2 ou 3 ans il était à AIZENAIS au restaurant Le Vendéen, chacun payait leur repas, et ils emmenaient leur femme, alors Jean était avait sa femme, et puis à la fin deu repas, il fait un chèque pour payer, il l'a donné à la femme qui faisit la cuisine, elle a lu le chèque, et dit : "Jean PRIOU à VERTOU, mais alors on est cousin..." Jean PRIOU lui répondit : "je n'ai jamais entendu dire que j'avais des cousins à AIZENAIS ? ", elle lui a dit : "Vous n'avez pas une Tante qui est presque aveugle à l'hôpital de Vertou ? " Jean répondit : "mais si !" elle dit : "alors on est cousins ! C'est même pas si loin que ça, ma mère est là qui habite près de nous, elle n'est pas là, sinon je l'aurait appelé, vous devez être un cousin issu de germain de ma mère..."

C'était des filles, alors le nom PRIOU s'est perdu, mais ils n'ont jamais habités Vertou, c'était alors une fille de la Tante Marie, qui ne doit pas être écrite dans l'arbre généalogique de Mr GARNIER, alos c'est une de ses filles, qui s'était mariée avec 1 MENAGER, Marie 1839-1920 fille de Pierre IV, Héritier de la Branche Ainée PRIOU (St Julien de Concelles 44) et Emérence Renée (Moura) MAURA elle a eu 2 filles, 1 qui s'est mariée avec un BEDOUET, Joséphine Jeanne Marie 1872-1938 fille d'André et Marie PRIOU du Pallet (du Pé de séve), et puis 1 qui s'est marié un BREVET Marie 1868 fille d'André et Marie PRIOU du Château Gaillard, à La Haie Foussière, et bien c'est une des ses filles Marie Joséphine 1898-1998 fille de Toussaint et Joséphine Jeanne Marie MENAGER alors qui est à Aizenais qui est chez une de se filles aussi, Georgette fille de Pierre et Marie Joséphine BEDOUET alors c'est sa mère qui était ma cousine germaine, elle n'a que 3 ans de moins que mois car sa mère était à la tête de la génération, mon père était plus loin, et moi je suis encore la dernière, voilà pourquoi il y a des écarts d'âge"...

-Philippe : Merci encore.

Fin de l'enregistrement.
Lire la suite

Famille PRIOU MOREAU 2011

19 Juillet 2011 , Rédigé par loipri Publié dans #Généalogie PRIOU GOBIN


La Famille PRIOU-MOREAU depuis 140 ans (1871-2011)

 

Maison-PRIOU-MOREAU-1923.jpgMaison-PRIOU-MOREAU-1964.jpg

Maison-PRIOU-MOREAU-1964-copie-1.jpgMaison-PRIOU-MOREAU-2011.jpg

Lien pour la descendance complète de Mathurin-Joseph PRIOU 1845/1936 et Marie-Anne MOREAU 1851/1903 : link 

 


 

0 Mathurin-Joseph PRIOU 1845/1936 

Mathurin Joseph PRIOU 1845 1936  

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;p=mathurin;n=priou 

-----

1923 : 28 descendants (35 pers/32 vivantes/3 générations)

-----

1964 : 160 descendants (196 pers/181 vivantes/4 générations)

-----

1985 : 328 descendants (430 pers/392 vivantes/5 générations)

1990 : 379 descendants (511 pers/460 vivantes/4 générations)

-----

1995 : 440 descendants env (600 pers env/540 vivantes env/5 générations)

2000 : 500 descendants env (700 pers env/630 vivantes env/5 générations)

-----

2005 : 570 descendants env (800 pers env/720 vivantes env/5 générations)

2011 : 660 descendants, (938 pers/844 vivantes/5 générations)

-----

Projection sur 35 ans :

2015 : 750 descendants env (1070 pers env/960 vivantes env/5 générations)

2020 : 860 descendants env (1230 pers env/1100 vivantes env/5 générations)

-----

2025 : 970 descendants env (1400 pers env/1250 vivantes env/5 générations)

2030 : 1110 descendants env (1600 pers env/1450 vivantes env/6 générations)

-----

2035 : 1280 descendants env (1850 pers env/1650 vivantes env/6 générations)

2040 : 1480 descendants env (2150 pers env/1950 vivantes env/6 générations)

-----

2045 : 1700 descendants env (2500 pers env/2250 vivantes env/6 générations)


  

  1 Joseph PRIOU 1873/1945 (Le Loroux Bottereau)

GEN 00002 JOSEPH PRIOU Joseph Priou 1873 en 1915

Mariage-JOseph-Priou-Alice-Gaschet.jpg

Mariage-Alice-Priou.jpg

 

PRIOU-MOREAU-1985-Branche-01-Joseph.jpg 

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;p=joseph;n=priou;oc=8


    

2 Louis PRIOU 1876/1964 (St Paul 44 REZE)

GEN 00001 Louis PRIOU

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;p=louis+marie;n=priou 

 


3 Marie PRIOU-BAHUAUD 1878/1951 (La Foresterie 44 VERTOU)

GEN 00003 MARIE PRIOU 1914-Marie-Josephine-Priou-Bahuaud-avec-partie-de-copie-1.jpg

 

PRIOU-MOREAU-1985-Branche-03-Marie.jpg 

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;p=marie+josephine;n=priou


4 Auguste PRIOU (Garde Champêtre Le Bourg de VERTOU)

 GEN 00006 PRIOU Auguste

Branche 4.1 Auguste (Fils) (Portillon 44 VERTOU)

 

PRIOU-MOREAU-1985-Branche-04-Auguste.jpg

 

Photo de Famille Auguste Priou en 2007

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;p=auguste+joseph+marie;n=priou 

 


5 Pierre PRIOU 1884/1957 (La Nicolière 44 VERTOU)

Gen 148 mariage priou corbineau 1913 

Pierre et Mathurin-Joseph PRIOU à La Nicolière vers 1935

00003.Pierre PRIOU et son père Mathurin

00004.Pierre et Marie-Louise PRIOU et Les enfants

PRIOU-MOREAU-1985-Branche-05-Pierre.jpg 

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;p=pierre+marie+louis;n=priou

 

Branche 5.4 Henri PRIOU

B.Loïc078 C.Loïc 01386C.Loïc 00878

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;p=henri;n=priou 

 


6 François "Francis" PRIOU 1889/1968 (Le Petit Bois 44 VERTOU)

GEN 00008 PRIOU Francois

PRIOU-MOREAU-1985-Branche-06-Francois.jpg

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;p=francois+joseph+marie;n=priou 

Branches 3 Marie PRIOU BAHUAUD et 6 François PRIOU à Haute Goulaine 19951101-a-Haute-Goulaine---bis.jpg

 

 


7 Joséphine PRIOU 1895/1985 (St Paul 44 REZE)

Joséphine PRIOU 1895 1985 002

Joséphine et Mathurin-Joseph PRIOU en 1936 à La Foresterie

1936-Mathurin-Priou-a-la-Foresterie-a-copie-1.jpg

http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=loic15&lang=fr;p=josephine+marie;n=priou 

 


1ère Réunion de Famille PRIOU MOREAU le 18/12/1923 à La Foresterie (Vertou)

Gen 128 FAMILLE PRIOU MOREAU 1923

35 personnes (32 vivantes)

003 Graphiques 1923 Priou Moreau 2011 03 16 001003 Graphiques 1923 Priou Moreau 2011 03 16 002

 

Famille-Priou-Moreau-1923-vivants-en-1923.jpg

Doyen Chef de Famille : Mathurin "Joseph" Priou 78 ans

Doyen Descendant : Joseph Priou 50 ans

Doyen Conjoint : François Bahuaud 46 ans


    

 2è Réunion de Famille PRIOU MOREAU le 10/05/1964 à La Nicolière 44 Vertou

1964 FAMILLE PRIOU MOREAU 1964

196 personnes (181 vivantes)

003 Graphiques 1964 Priou Moreau 2011 03 16 001003 Graphiques 1964 Priou Moreau 2011 03 16 002

 

Famille-Priou-Moreau-1964-vivants-en-2011.jpg

Doyen Descendant : Louis Priou 88 ans absent (mourant)

François "Francis" Priou 75 ans   

Doyen Conjoint : François Bahuaud 87 ans


    

 3è Réunion de Famille PRIOU MOREAU le 30/06/1985 à La Baugerie 44 St Sébastien/Loire

1985 Famille PRIOU MOREAU en 1985

430 personnes (392 vivantes)

Doyen Descendant : Marie Bouyer 91 ans

Doyen conjoint : René Audrain 87 ans

 

PRIOU MOREAU 1985 Branche 01 Joseph

Branche 01 Joseph Priou 1873 (Loroux Bottereau)

 

PRIOU MOREAU 1985 Branche 03 Marie

Branche 03 Marie Priou-Bahuaud 1878 (La Foresterie)

 

PRIOU MOREAU 1985 Branche 04 Auguste

Branche 04 Auguste Priou 1880 (Garde Champêtre, Le Bourg)

 

PRIOU MOREAU 1985 Branche 05 Pierre

Branche 05 Pierre Priou 1884 (La Nicolière)

 

PRIOU MOREAU 1985 Branche 06 François

Branche 06 François "Francis" Priou 1889 (Le Petit Bois)

 

 

Réunion Priou Moreau 1985 002

Réunion Priou Moreau 1990 001

003 Graphiques 1985 Priou Moreau 2011 03 16 001003 Graphiques 1985 Priou Moreau 2011 03 16 002

 


4è Réunion de Famille PRIOU MOREAU le 24/06/1990 à La Baugerie 44 St Sébastien/Loire

PRIOU-MOREAU-1990.jpg

511 personnes ( 460 vivantes)

Doyen Descendants : Joseph Priou 87 ans (absent)

Jeanne Bahuaud 85 ans

Doyen Conjoint : Yvonne Lebeaupin-Priou 78 ans

 

Réunion Priou Moreau 1990 002

Réunion Priou Moreau 1985 001

Branche 5 Pierre PRIOU (La Nicolière)

 

 


5è Réunion de Famille en 1995 à La Presse aux vins 44 Vertou

PRIOU-MOREAU-en-1995.jpg

env 600 personnes ( env 530 vivantes)

Doyen Descendant : Jeanne Bahuaud 90 ans

Doyen Conjoint : Yvonne Lebeaupin-Priou 83 ans


    C.Loïc 00898    


 6è Réunion de Famille en 2000 à La Nicolière

env 690 personnes ( env 600 vivantes)      

Doyen Descendant : Jeanne Bahuaud 95 ans

Doyen Conjoint : Yvonne Lebeaupin-Priou 88 ans


 7è Réunion de Famille en 2005 à La Nicolière

env 780 personnes ( env 680 vivantes)      

Doyen Descendant : François Bahuaud 93 ans

Doyen Conjoint : Yvonne Lebeaupin-Priou 93 ans


8è Réunion de Famille PRIOU MOREAU le 03/07/2011 aux Naudières 44 Rezé

DSC06688.JPG

 

 Famille PRIOU MOREAU 2011 001

938 personnes (844 vivantes)

Doyen Descendant : Jean Bahuaud 92 ans

Doyen Conjoint : Yvonne Lebeaupin-Priou 99 ans

Roue de descendance PRIOU MOREAU 2011 03 08

001 Invitation Priou Moreau 2011 03 16 001

002 Invitation Priou Moreau 2011 03 16

003 Graphiques 2011 Priou Moreau 2011 03 16 001003 Graphiques 2011 Priou Moreau 2011 03 16 002

003-Graphiques-2011-cumules-Priou-Moreau-2011-03-16-001.jpg003 Graphiques 2011 cumulés Priou Moreau 2011 03 16 003

003 Graphiques 2011 cumulés Priou Moreau 2011 03 16 002Graphiques 005 Priou Moreau 2011 03 16

Recensement par Familles de la 3è génération :

      Arbre PRIOU MOREAU par Branches et Générations 2011 02 27

Graphiques 001 Priou Moreau 2011 03 04Graphiques 002 Priou Moreau 2011 03 16

Recensement par génération à partir de la 3è jusqu'à la 7è 

Graphiques 003 Priou Moreau 2011 03 16

Article-Presse-Ocean-PRIOU-MOREAU.jpg 


Arbre de decendance complet de La Famille PRIOU MOREAU en 2011

 

Arbre-mixte-Mathurin-Priou-2011-03-18-001.jpg Arbre-mixte-Mathurin-Priou-2011-03-18-002.jpg

 

Arbre-mixte-Mathurin-Priou-2011-03-18-003.jpgArbre-mixte-Mathurin-Priou-2011-03-18-004.jpg

 

Arbre-mixte-Mathurin-Priou-2011-03-18-005.jpgArbre-mixte-Mathurin-Priou-2011-03-18-006.jpg

 

Arbre-mixte-Mathurin-Priou-2011-03-18-007.jpgArbre-mixte-Mathurin-Priou-2011-03-18-008.jpg

Arbre-mixte-Mathurin-Priou-2011-03-18-009.jpg

 

 

 

 

 

Lire la suite