Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de loipri

Les Cousins Canadiens

24 Octobre 2010 , Rédigé par loipri Publié dans #Base Geneanet Loic15

 

 

description de Jean Deniau (Pionnier) : link

 

 

 

Jacques DENIAU ca 1545-1591
& Catherine JOUNIN ca 1550-1625

Photo
 
  |  
 



 
  |     |  
  Jean (L'Aisné) DENIAU, Sosa x 2 (PRIOU-GOBIN) CORBINEAU-GOBIN ca 1575-1636
&1602 Guillemette VRIGNAUD, Sosa x 2 (PRIOU-GOBIN) CORBINEAU-GOBIN ca 1580-1631
Photo
    Pierre DENIAU ca 1580-1628
&1602 Jamette GAUDET ca 1580-1647
Photo
 
  |     |  
 



    |  
  |     |     |  
  Jacques DENIAU ca 1605
&1628 Jacquette LEAUTÉ 1609
Photo
    Catherine DENIAU ca 1610
&1632 Jean POUVREAU ca 1610
Photo
    Jean DENIAU, Immigrant Français de Nouvelle France (CANADA) ca 1624-1695
&1664 Hélène DODIN, Immigrante Française de Nouvelle France (CANADA) 1643-1695
Photo

link

 
  |     |     |  
  Mathurin DENIAU ca 1640-/1690
&1665 Marguerite CHARRUAU 1644-/1690
Photo
    Guillaume POUVREAU ca 1660-/1718
&1688 Françoise JAUMOUILLE ca 1665
Photo
    Jean Baptiste DENIAU 1673-1708
&1697 Thérèse Lafontaine MÉNARD 1676-1753
Photo
 
  |     |     |  
  Marguerite DENIAU ca 1670-1740/
&1690 Jean DUGAST 1659-1740/
Photo
    Julienne POUVREAU 1689-/1726
&1705 Guillaume HERVOUET 1685-1726/
Photo
    Jean Baptiste DENIAU 1700
&1725 Marie Anne BENOIT 1710
Photo
 
  |     |     |  
  Jaquette DUGAST 1713-1779/
&1740 François SAUVAGET ca 1718-1754
Photo
    Françoise HERVOUET 1706
&1726 Jean CORMERAIS 1703
Photo
    Louis DENIAU 1732
&1755 Marie Charlotte BOUTEILLER 1731-1758
Photo
 
  |     |     |  
  Pierre SAUVAGET 1740-1783
&1779 Catherine GROLLEAU 1757-1805
Photo
    Marie CORMERAIS 1727-/1787
&1753 Julien HUCHET 1726-/1787
Photo
    Louis DENIAU 1756
&1780 Geneviève COLIN-LALIBERTÉ ca 1762-1819
Photo
 
  |     |     |  
  Marie Jeanne SAUVAGET 1782-1845/1856
&1802 Pierre EPIARD 1777-1849
Photo
    François HUCHET 1756-1813
&1787 Michelle BLINEAU 1757-1829
Photo
    Louis DENIAU 1781-1859
&1804 Marguerite DEMERS-CHEDVILLE ca 1782-1847
Photo
 
  |     |     |  
  Rosalie EPIARD 1810-1852
&1840 André GENDRONNEAU 1808-1862
Photo
    Anne HUCHET 1799-1867
&1817 François CORBINEAU 1799-1868
Photo
    Louis DENIAU ca 1805-1880
&1830 Henriette CHARBONNEAU 1811-1887
Photo
 
  |     |     |  
  Marie Madeleine GENDRONNEAU 1843
&1868 Henri Aimé DUGAST 1839
Photo
    Jean CORBINEAU 1829-1887/
&1858 Jeanne PICARD 1832-1887
Photo
    Léon DENIAU ca 1841-1918
&1864 Léocadie BERTRAND ca 1845-1912
Photo
 
  |     |     |  
  Philomène Henriette DUGAST 1878-1942
&1905 Louis Henri GOBIN 1878-1940
Photo
    Jean-Baptiste CORBINEAU 1862-1942
&1889 Marie-Rose FARINEAU 1864-1953
Photo
    Léon DENIAU 1866-1951
Photo
 
  |     |        
  Louis Henri Marie Joseph GOBIN 1906-1995
&1930 Adélina Eugénie Adélaïde RAMBAUD 1909-1993
Photo
    Marie Louise CORBINEAU 1890-1968
&1913 Pierre Marie Louis PRIOU 1884-1957
Photo
       
  |     |        
  Marie-Louise Augustine Henriette GOBIN     Henri PRIOU        
  |     |        
 



   
  |        
  Loïc Gérard PRIOU, Généalogiste amateur 1963-
& Marie-Laure Serge Michel BIGEON
Photo
       
  |        
  Anaïs PRIOU, Etudiante 1988-
Photo
       

 

  Quelques uns des descendants Deniau au Canada :

 

Léon DENIAU ca 1841-1918
Photo
&1864 Léocadie BERTRAND ca 1845-1912
Photo
|















|   |   |   |   |   |   |   |
Léon 1866-1951
Photo
  Joseph-Alsace ca 1868
Photo
  Rémi ca 1870
Photo
  Léonard ca 1872
Photo
  Arsène ca 1874
Photo
  Georges ca 1876
Photo
  Edmour ca 1878
Photo
  Albert ca 1880
Photo

 

Maison-Daigneault--vers-1850--001.jpg Maison-Daigneault--vers-1850--002.jpg

 Maison des Daignault vers 1850

Maison-Daigneault--vers-1850--003.jpg 

 

L’acte de donation libellé le 3 août 1802 (19) devant le notaire Gauthier à Boucherville (20) soit bien après le “ règne ” de la troisième génération, offre un échantillon des biens amassés, du patrimoine réuni par une sous-famille Deniau du temps. Louis Deniau—fils de Pierre, clan Boucherville—et sa femme Louise Huet cèdent ici la totalité de leurs biens à leur fils Jacques.

 

  • Jacques 1765 fils de Louis et Marie Louise HUET


(19)- A.N.Q.M. Minutier du notaire Gauthier, pièce no 1855.

(20)- J’ai ponctué ce texte pour en accroître la lisibilité, retiré les périphrases et les énumérations de termes propres au langage des juristes et qui n’ajoutent rien à la compréhension du texte, à l’évaluation des biens transmis, aux types, limites, durée et conditions de leur jouissance. J’ai élidé les passages jugés non pertinents.

“ …Furent présents Louis Deniau habitant demeurant en la paroisse de Boucherville et Louise Huet son épouse (…); lesquels ont reconnu (…) avoir fait donation entre vifs, (…) à Jacques Deniau leur fils, demeurant en la dite paroisse de Boucherville, (…) pour luy, ses hoirs et ayant cause à l’avenir; scavoir une terre (…) située en la dite seigneurie de Boucherville de deux arpents de front sur trente-trois de profondeur (…) sans aucun bâtiment dessus construit (…).

Item – cèdent et abandonnent les dits donateurs au donataire, ce acceptant, les animaux, les instruments d’agriculture ci-après mentionnés, scavoir deux chevaux, une jument, deux b¶ufs au premier âge, une vache faite et une taure de deux ans, huit mères moutonnes.

Item – une charue complète avec les ferrements et tous les agrès, une grande charrette sans roues.

Item – tous les grains qui sont semés sur les terres et tous les foins et fourrages que pourront produire les dites terres pour le tout récolter à leur profit. (…) à commencer la jouissance et prendre possession de ce jour. Se réservant les dits Donateurs le droit de loger dans les dits bâtiments qui sont sur la terre sise dans la seigneurie de Boucherville, leurs animaux et leurs grains et fourrages. Comme aussi les dits Donateurs se réservent leur logement dans la maison jusqu’à ce que le dit donataire leur ait bâti une maison pour s’y loger.

La présente donation ainsi faite, (…) à la charge par ledit Donataire de payer (…) les dettes passives (21) des dits Donateurs, montant à environ cinquante livres ou shelling de vingt coppres, (…) et (…) une rente et pension viagère consistant en trente et un minots et demi de Bled, froment, (…) livrable moitié au premier de janvier et l’autre au premier de mars en suivant. Deux cochons de dix-huit mois à choisir sur le troupeau et seize minots de pois livrables à la Saint-Michel (22), cent vingt livres de b¶uf, un mouton vivant et quinze livres de chandelle livrables à la Saint-André (23), dix livres de savon livrables aussi à la Saint-André.

(21)- Voir lexique.

(22)- Soit le 29 novembre.

(23)- Soit le 30 novembre.

Item – six dindes et deux douzaines de poulets, vingt-cinq livres de beurre fondu, un demi minot de pois verts, un minot de sel, une livre de poivre, une livre de thé vert, trois livres de chocolat, le tout livrable à la Saint-Michel, quinze douzaines d’¶ufs livrables moitié le printemps et moitié l’automne, trente livres de sucre du pays livrables le printemps, vingt-cinq livres de tabac à fumer livrables à la Toussaint; quatre cents bottes bon foin et trente minots d’avoine livrables à la Saint-Michel, six veltes (24) de rhum et deux veltes de vin livrables à leur besoin, cent vingt livres ou shellings de vingt coppres payables en janvier.

(24)- Voir lexique.

Item – sept cordes de bois francs et sept cordes de bois mêlés, le tremble, le sapin et le bois franc exceptés, rendus à leur porte (…) et que le dit donataire sera tenu de scier en bois de poêle et l’entrer dans leur chambre. (…) ”.

Le texte poursuit la liste des services désignés comme “ pension ” et “ rente ” en précisant les soins à fournir aux donateurs, médicaments et assistance domestique, en cas de maladie, de réduction d’autonomie; le type de funérailles, le nombre de messes chantées post-mortem; il prévoit les modifications de rentes versées au survivant des donateurs.

Le donateur ici n’est pas, loin de là, fils unique, cependant le droit d’aînesse a dû lui valoir la grosse part de l’héritage paternel. L’inventaire des biens et du capital légué, si on le compare à d’autres établis à la même époque, dans la même région, à des héritiers de familles paysannes semblables pour l’ancienneté, atteste d’une sécurité dont a joui le donateur, directement proportionnelle à la conjonction de ses habiletés, vaillance, santé, et du rang qu’il occupait parmi ses frères et qui atteignirent l’âge d’homme. Les seconds fils héritaient souvent davantage des responsabilités morales : gérance des sommes investies, prêtées, immobilisées (25), terres et roulants, biens détenus en hypothèques, tutorat d’enfants mineurs dans les cas de remariage tardif, et rôle d’exécuteur testamentaire.

(25)- Ce trait, plus fréquent au XIXe siècle, s’applique surtout aux familles adonnées au négoce et aux professions dites “ libérales ”, aux entreprises de la construction et du charroi.

Cet acte de donation permet non seulement d’établir le “ bien ” d’un chef de famille mais encore le rendement, les revenus assignables aux produits de ses terres et le temps qu’il peut affecter judicieusement à des occupations para-agricoles.

À première vue, l’ancienneté de l’implantation Deniau à Boucherville et à Longueuil leur vaut, à la troisième génération, une mesure d’avance en prospérité sur la “ branche ” de LaPrairie; cependant celle-ci pourra, grâce à la fâecondité du sol, bonifier rapidement de petites parcelles contiguës et constituer des cheptels vigoureux.

Un inventaire exhaustif des biens légués par Jean-Baptiste Daigneau (Deigneau) veuf à ses trois enfants mineurs,  

  • Jean Baptiste 1730 fils de Jean Baptiste et Marie Anne BENOIT  
  • ou Jean Baptiste 1728 fils de Jacques et Marie Anne THIBAULT-LÉVEILLÉE
  • ou Jean Baptiste 1747 fils de Pierre et Angélique REGUINDEAU

 

confirme cette hypothèse. Cet inventaire libellé le 27 juillet 1772 (26) énumère, outre le mobilier, le linge et les ustensiles, les dettes actives et passives que la vente à la criée du roulant ne saurait couvrir, la terre et le roulant qui suivent (27) :

(26)- A.N.Q.M. minutier du notaire Lalanne, pièce no 411.

(27)- Voir note 25.

“ …une maison (…)
(…) les ferrements d’une charue 25 livres
deux settes de roues 40 sols (28)
une paire de roues sans ferrure (…) 12 sols
en suivant, les animaux, scavoir,
deux b¶ufs (…) quatre ans
sous poil rouge et noir 60 livres
une vache âgée de six ans 35 livres
une taure d’un an 12 livres
un cheval de cinq ans 40 livres
une jument (…) huit ans 35 livres
quatre moutons, chacun 5 livres
trois cochons d’un an, pièce 10 livres
dix huit poules, pièce 10 sols
(…) une terre de trois arpents de front moins une perche de front par trente de profondeur située à la dite côte Saint-Philippe dont un arpent de front d’icelle en partie à Josephe Gotié gendre du dit tuteur suivant son contrat de mariage.

(28)- 1 livre vaut 20 sols.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article