Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de loipri

Liste de maisons (généalogie) L à Z

10 Avril 2010 , Rédigé par loipri Publié dans #Noblesse

Liste de maisons (généalogie)

 

Liste de maisons.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

  • Blason famille fr Lévis.svgMaison de Lévis
    La maison de Lévis, ou aussi de Lévy, fut à ses origines une famille vassale de celle de Montfort-l'Amaury. Elle est connue depuis le XIIe siècle, mais ce fut la participation de Gui Ier de Lévis à la croisade des Albigeois qui fit de ses membres de puissants seigneurs languedociens. Plusieurs de ses branches accédèrent à la dignité ducale sous l'Ancien Régime.
  • Liedekerkewapen.jpgMaison de Liedekerke
    La Maison de Liedekerke, est une famille de la noblesse belge; cadets des Gavre qui furent très puissants seigneurs de Flandre et dont la généalogie remonte sans aucun doute jusqu'à Rasse, seigneur de Gavre de 1807 à 1096, qui se croisa.

 

Maison de Nevers
La Maison de Nevers est une dynastie de la noblesse du Moyen Âge fondée par Landry de Monceaux. Ils détinrent les comtés de Nevers, d'Auxerre et de Vendôme.

  •  
  • Blason famille Polignac.svgPolignac
    Polignac est un nom de lieu et le nom d'une ancienne famille française, la Maison de Polignac, éteinte en 1385, dont le nom a été repris par la branche aînée de la Maison de Chalençon qui s'est appelée de Chalençon de Polignac.
  •  
    • Erb Přemyslovců.pngPřemyslides
      Les Přemyslides (en tchèque : Přemyslovci, en polonais : Przemyślidzi) forment une dynastie princière puis royale qui a régné sur la Bohême du IXe siècle à 1306 et sur la Pologne de 1300 à 1306.
  •  
  • Blason famille fr Quatrebarbes.svgQuatrebarbes
    C'est une famille d'ancienne chevalerie angevine, originaire du Poitou, d'après les mémoires domestiques, établie à la Touche de Mée par le mariage de Macé Quatrebarbes avec Jeanne de Brochesac[19] Selon une tradition non prouvée par actes, ce patronyme serait issu du surnom "Quatuor barbis" donné à Pierre de Montmorillon en 1087 par Alphonse VI de Castille. Il aurait rapporté quatre têtes d'émirs vaincus en combat singulier.
  •  
  • Les armes primitives du comté de HainautMaison de Ray
    Ancienne Maison de Chevalerie située en Comté de Bourgogne dont grand nombre de chevaliers furent Gardien du Comté.
  •  
  • Les armes primitives du comté de HainautMaison des Régnier
    La Maison des Régnier est une famille issue de la noblesse lotharingienne. C'est une famille qui est aussi proche des Carolingiens dès la première génération connue, car l'ancêtre de la lignée Gislebert de Maasgau se marie avec Emengarde, fille de l'empereur Lothaire Ier, qu'il avait enlevée. Son fils, Régnier Ier fut le premier comte de Hainaut, et fut conseiller du roi de Lotharingie Zwentibold. Il eut lui-même deux fils, Gislebert, duc de Lotharingie, et Régnier II, comte de Hainaut. Gislebert fut tué pendant une révolte, mais Régnier fut l'ancêtre d'une lignée de comte de Hainaut. Régnier III, se révolta à plusieurs reprise contre les rois de Germanie, il fut exilé en Boême et sa famille de réfugia à la cour du roi de France. Un cadet y fonda la maison de Montfort-l'Amaury, mais les deux fils aînés de Régnier III, purent reconquérir les fiefs de leur père : Régnier IV eut le Hainaut, et Lambert le Louvain. La branche aînée s'éteignit en 1093 avec Roger de Hainaut, évêque de Châlons-sur-Marne. La branche de Louvain reçut ensuite le duché de Basse-Lotharingie, qui devint ensuite le duché de Brabant. Cette branche s'éteignit au Brabant en 1406. On trouve encore une brache cadette des ducs de Brabant dans les landgraves (puis grand-ducs) de Hesse, qui sont considérés comme derniers descendants des Régniers (voir Maison de Hesse).
  • Armoiries Rethel 3 rateaux.svgMaison de Rethel
  • L'origine du comté de Rethel n'est pas connue, mais il semble qu'il aie été détaché du comté de Porcien au profit d'un des cadets de la famille. Plusieurs maisons se sont succédé à la tête du comté, et les deux premières prirent le nom de Rethel.
  • Blason-Rochechouart.svgMaison de Rochechouart
    La Maison de Rochechouart est actuellement considérée comme la famille la plus ancienne de France après la Maison royale. Ses membres Rochechouart et Mortemart restèrent possessionnés durant plusieurs siècles dans le Limousin et servirent la France à travers ses différents régimes.

 
 
  • Armoiries Saxe.svgMaison de Saxe
    On appelle Maison de Saxe les familles ou dynasties qui ont contrôlé tout ou partie du territoire de la Saxe. On peut en compter six :
  •  
  • Blason Séverac-le-Château.svgMaison de Sévérac
    Le château-fort de Sévérac, près des sources de l'Aveyron, est le berceau d'une illustre race de chevalerie et de haut baronnage qui, après avoir subsisté avec éclat pendant la première période féodale, la Maison de Sévérac qui voit sa descendance masculine interrompue à la fin du XIIe siècle et se greffer aux Combret-Caylus[20]. Le défaut de chartes et de monuments historiques antérieurs à l'avènement de Hugues Capet au trône, ne nous donne qu'une connaissance traditionnelle sur les commencements de la plupart des grandes familles dans ces temps reculés. Aussi l'origine des seigneurs de Séverac se perd-elle dans l'obscurité du Xe siècle ; mais il est certain du moins que ces barons descendent d'une illustre et puissante race, puisque dès leur apparition sur la scène politique, on les voit figurer avec tous les caractères de puissance et de splendeur qui distinguent la noblesse de premier ordre.

Blason Vergy.svg

  • Blason pays fr Vexin.svgMaison de Vexin
    La Maison du Vexin est un lignage issu du comte Raoul Ier de Vexin. Sa branche principale réunit les comtés de Vexin, de Valois et d'Amiens et s'éteignit en 1080. Une autre branche eut le comté de Senlis au Xe siècle. L'origine de cette famille n'est pas connue, mais probablement de haut lignage, puisque la mère de Raoul descendait probablement de Louis le Pieux.

Maison de Wettin
La maison de Wettin est une famille royale qui règne actuellement sur la Belgique (depuis 1831) et sur le Royaume-Uni (depuis 1901), et qui régna autrefois sur la Bulgarie (de 1887 à 1946), sur le Portugal (de 1853 à 1910), sur la Pologne (de 1697 à 1763), sur le royaume de Saxe (de 1806 à 1918), sur le grand-duché de Saxe-Weimar (de 1815 à 1918), sur le duché de Saxe-Cobourg et Gotha (de 1826 à 1918), sur le duché de Saxe-Meiningen (de 1826 à 1918), sur le duché de Saxe-Altenbourg (de 1826 à 1918), sur l'Inde de 1901 à 1950, etc. Originellement margraves de Misnie en 1089, les Wettin devinrent landgraves de Thuringe en 1263, puis ducs de saxe en 1423 avec la dignité d'électeurs du Saint-Empire romain germanique.

  • Armoiries Frédéric V de Wittelsbach, roi de BohêmeWittelsbach
    La Maison de Wittelsbach est une famille souveraine d'Allemagne méridionale, l'une des plus anciennes et des plus puissantes, qui régna en particulier sur la Bavière et sur le Palatinat.C'est une famille princière, issue d'Othon Ier de Scheyern, comte palatin de Bavière, acquéreur du château de Wittelsbach en 1124. Cette famille est en fait une branche de la maison de Babenberg. Les Wittelsbach reçoivent la Bavière en 1180 : l'empereur Frédéric Ier Barberousse donne le duché de Bavière au Comte palatin Otton II le Grand. Ils règneront sur cet État pendant 738 ans (jusqu'en 1918). Ils régneront également sur le Palatinat rhénan. En 1620, l'Electeur Frédéric V du Palatinat est déchu de la dignité électorale qui est donné à son cousin le duc Maximilien Ier de Bavière qui, en plus, annexe le Haut-Palatinat. Néanmoins, à l'occasion de la paix de Westphalie, un huitième Electorat est créé en faveur du fils de Frédéric V qui est rétabli dans ses états (1648). A l'extinction de la branche protestante de Palatinat-Simmern en 1685, le Palatinat échoit à la branche catholique de Neubourg puis à l'extinction de celle-ci en 1742, à la branche de Soulzbach en la personne de Charles-Théodore. Entre-temps, à la faveur de la guerre de succession d'Autriche, l'Electeur Charles-Albert de Bavière, soutenu par la France, est élu empereur du Saint-Empire romain germanique (1742). Il ne régnera que trois ans et son fils renoncera à la succession impériale. À la mort sans enfant de celui-ci (1777), la Bavière passe à Charles-Théodore, déjà Electeur du Palatinat rhénan. Ce dernier était donc doublement Electeur. Guère enchanté de devoir quitter sa capitale de Mannheim pour Munich, il s'entend avec l'empereur Joseph II pour échanger la Bavière contre les Pays-Bas autrichiens ce qui provoque la guerre de succession de Bavière. Charles-Théodore conservera ses états en l'état, l'Autriche ne pouvant annexer que le district de Braunau-am-Inn. À sa mort sans enfant survivant en 1799, ses États passent à la branche dite de Zweibrücken (ou Deux-Ponts).
  •  
  • Wappen Zaehringer.pngMaison de Zähringen
    La famille des Zähringen fut une dynastie de ducs dans le sud-ouest de l'Allemagne et l'ouest de la Suisse du XIe au début du XIIIe siècle. De nos jours ils sont notamment restés connus pour avoir fondé plusieurs villes modernes, telle que Fribourg (en 1157) et Berne (en 1191). Le dernier descendant de la branche aînée, portant le nom des Zähringen, est mort 1218. La famille des Zähringen fait partie des grandes familles qui ont façonné le destin de la Suisse au Moyen Âge avec les Habsbourg et les Savoie notamment.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article